Simplice Mouango: « Il a fermé le ministère des TP parce que celui-ci ne faisait rien »

C’est entre autres en ces quelques mots que le député du Parti démocratique gabonais (PDG) dans la Lolo-Wagna, Simplice Mouango Bounguendza a clairement justifié la récente décision du Chef de l’Etat gabonais de dissoudre sans délai le ministère des Travaux Publics pour ensuite le rattacher à la Primature.

En effet, c’est au cours d’une causerie avec les populations de sa circonscription à Koula-Moutou dans la province de l’Ogooué-Lolo, que le député Simplice Mouango Bounguendza, est revenu sur le limogeage sans ménagement ni préavis du désormais ancien membre du gouvernement Léon Armel Bounda Balonzi. Suivi de la dissolution du ministère des Travaux publics.

« Le problème de la route est un problème qui touche le chef de l’État. Pour preuve, vous vous êtes plaints, nous nous sommes plaints, même à l’Assemblée nationale nous ne faisons que nous plaindre : les TP (Travaux publics) ne font pas leur travail. Je l’ai dit ici. Alors, je vous annonce que le président de la République, sur la base de sa déception et de sa colère, a dissous le ministère des TP. Il a fermé ce ministère parce que celui-ci ne faisait rien », a déclaré l’élu national devant un auditoire.

Rappelons que quelques semaines avant cette décision des plus radicale, Ali Bongo Ondimba avait laissé éclater sa colère face à la lenteur dans l’exécution des chantiers et au retard pris par plusieurs d’entre eux. Les attributions, ainsi que le personnel administratif de l’ancien ministère des Travaux publics ont depuis été transférées à la Primature.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top