Société/ colas épinglée : la Banque Mondiale exclut le groupe français de ses projets.

Présent dans plusieurs pays africains,  dans la construction des infrastructures,   le groupe  français Colas vient d’être épinglé à Madagascar et reconnu coupable de fraude. Pour ce faire,  la banque mondiale vient de décider de  l’exclure de ses projets  dans ledit pays.
 
Après plusieurs plaintes des autorités gabonaises sur des surfacturations du groupe  français, les représentants de la banque mondiale à Madagascar, viennent de   découvrir que Colas  faisait également dans la surfacturation des   projets.  Conséquences, Colas Madagascar S.A. et sa filiale CMBI SNC sont inéligibles et ne peuvent  participer aux projets et opérations financés par les institutions du Groupe de la Banque mondiale.
 
« La sanction découle d’une enquête menée par la vice-présidence pour l’Intégrité du Groupe de la Banque mondiale et souligne les efforts de l’institution pour promouvoir des normes d’intégrité élevées dans les projets financés par la Société financière internationale (SFI). » 

Dans le cadre du projet de construction de deux aéroports à Madagascar, « Colas Madagascar SA s’est livrée à des pratiques collusoires en organisant des rencontres abusives avec des responsables gouvernementaux entre le 4 février 2015 et le 4 mai 2015, lors de l’appel d’offres pour le contrat de 28 ans pour la concession d’exploitation des aéroports. . Colas Madagascar S.A. a également commis une pratique frauduleuse en omettant de divulguer ces réunions à la SFI ».
 
Des pratiques frauduleuses reconnus par des institutions financières qui viennent de décider d’exclure le groupe français de leurs différents projets de développement. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top