Société / gestion des pandémies : le Gabon se prépare à mieux affronter les crises sanitaires.

Du 22 au 24 décembre dernier,  à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la solidarité humaine qui a consacré la “Dizaine Solidaire”,  le ministère des Affaires Sociales en partenariat avec les Organismes de la prévoyance sociale (OPS), ont organisé des séances de travail et d’échanges, pour voir  comment se prémunir contre les pandémies.
 
En effet, prenant conscience de la non préparation à faire face à la crise sanitaire actuelle, le Gabon veut désormais se prémunir contre tout type d’imprévu de même envergure. Mais aussi, éviter de  retomber dans les mêmes problèmes qu’au début de la crise sanitaire.  Les autorités souhaitent donc  à travers ses échanges, mettre en place les meilleurs mécanismes de gestion de crises et autres pandémies dans le pays.  
 
Une introspection qui a permis aux autorités à travers des ateliers, de revoir les actions menées en cas de crise. Dans l’atelier n°3 sur les “Actions sociales et solidaires en situation de crise et post crise : cas de la Covid-19”, les membres de la société civile et les organismes de prévoyance sociale (OPS) dont celles de la CNSS, la CNAMGS et la CPPF ont revisité les forces et les faiblesses de la stratégie de riposte sanitaire du Gabon tout en posant les bases d’une anticipation améliorée.

Si pour le Dr Djenno Aude, “le Gabon n’était pas préparé à vivre la crise sanitaire actuelle”, l’occasion a ainsi été donnée pour mieux prévenir ce type de risque. Les participants ont émis plusieurs idées et mécanismes  pour pouvoir prendre en charge les personnes vulnérables en situation de crise sanitaire  et éviter des surprises en cas de pandémie.
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top