Sport / JUDO : VIRGINIE AYMARD, va-t-elle combattre sous les couleurs du Gabon ?

Championne de France  plusieurs  fois dans sa catégorie, Virginie Aymard, 26 ans,  avait   renoncé à l’équipe de  la France de Judo pour le Gabon. Une décision qui l’avait éloigné des compétitions depuis 2019.
 
En effet,  c’est en 2019  que la judokate gabonaise  décide  de renoncer à sa nationalité sportive française pour combattre sous les couleurs du Gabon.  Malgré son palmarès élogieux, l’athlète a souvent regretté le mutisme des autorités gabonaises,  pour ce qui  est  de son engagement.

Gabonaise de mère, son refus  de combattre pour la France est  vécu à ce jour par les instances sportives Françaises comme un affront.  Elle est interdite de toute compétition internationale jusqu’en mars 2022. Une décision qui va pénaliser la jeune athlète, pour ce qui est  de sa participation aux Jeux olympiques de Tokyo.
 
Pourtant, fort du soutien de ses parents, les autorités sportives françaises renoncent finalement à faire appliquer en totalité cette interdiction et libèrent Virginie de tout engagement envers la fédération française de Judo. Classée numéro quatre en Europe, malgré deux années sans compétitions, Virginie Aymar représente l’espoir du judo gabonais.
 
Ainsi, l’on espère que la nonchalance du ministère des Sports dirigé par Franck Nguema  sera réglée, pour permettre à la jeune sportive, de bénéficier  comme les autres athlètes à l’exemple de  Sarah Mazouz, 34 ans et Anthony Obame, 33 ans des bourses sportives annoncées par le ministère des Sports, il y a quelques semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top