« Stockholm +50 » : Michael Moussa Adamo livre le message d’Ali Bongo aux dirigeants du monde

C’est le ministre des Affaires Etrangers gabonais, Michael Moussa Adamo qui a prononcé le discours de circonstance ci-dessous du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba absent pour des raisons d’agenda au grand rassemblement sur l’environnement à Stockholm en Suède. Une rencontre au cours de laquelle il devait réaffirmer l’engagement historique de son pays en matière de protection de l’environnement.

« Mesdames et Messieurs les Chefs d’État et de Gouvernement, Monsieur le Secrétaire Général des Nations Unies, Excellences Mesdames et Messieurs, Distingués Invités,

Monsieur le Président de la République Gabonaise, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, m’a chargé de vous faire part de son regret de ne pouvoir participer à la présente réunion, tout en me faisant l’insigne honneur de prononcer, en son nom, son discours circonstanciel.

Je cite :

« Mesdames et Messieurs les Chefs d’État et de Gouvernement, Monsieur le Secrétaire Général des Nations Unies, Mesdames et Messieurs, Distingués Invités,

Avant de commencer, je remercie particulièrement, Monsieur le Secrétaire Général des Nations Unies, Mon Cher Antonio GUTERRES, pour son engagement en faveur de ce monde plus durable, équitable et juste.

De 1972 à ce jour, 50 années d’actions multilatérales en faveur de l’environnement se sont écoulées. La célébration aujourd’hui à Stockholm, de cette action, est avant tout le fruit d’une prise de conscience déterminante pour l’humanité. Nous n’avons qu’une seule planète et notre bien-être collectif en dépend.

Cela constitue l’essence de la mobilisation, au plus haut niveau de nos Etats, afin de faire face à ces multiples crises environnementales. Mon pays, le Gabon, a été de tous ces combats et a systématiquement internalisé notre vision commune dans la gestion de son développement. Quatre ans Après Stockholm, le premier ministère dédié à l’environnement a été créé en 1976.

Après Rio en 1992, le premier code de l’environnement a été adopté en 1993. A Johannesburg en 2002, feu le Président Omar BONGO ONDIMBA a annoncé la création de 13 Parcs Nationaux qui recouvrent 11% de notre territoire. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top