Subvention des carburants : l’Etat entend soutenir le pouvoir d’achat des ménages

Si cette décision des pouvoirs publics fait grincer les dents des industriels, elle a au moins le mérite de venir soulager considérablement les ménages. Grâce à cette décision de subventionner les carburants, le gouvernement gabonais tente ainsi de stabiliser le prix à la pompe.

Ladécision des autorités gabonaises s’inscrit dans la volonté de soutenir le pouvoir d’achat des ménages, au moment où les prix à la pompe n’ont de cesse de grimper dans plusieurs pays et au Gabon en particulier et ce, en raison du conflit entre la Russie et l’Ukraine, et la difficulté des gros exportateurs à augmenter leurs productions.

Cette subvention des carburants permet aux pouvoirs publics gabonais de dédier ses efforts de stabilisation à ceux qui en ont vraiment le plus besoin. En effet, difficile de comprendre qu’une grosse boite de BTP paie le carburant au même prix qu’une famille de 5 personnes ayant un seul véhicule.

Une décision bien accueillie par les ménages, mais moins par les industriels qui en plus de se voir interdire le ravitaillement dans les stations-services vont désormais devoir payer leur carburant plus cher auprès des marqueteurs. Pour cette catégorie d’utilisateurs, le prix de l’essence est fixé à 835 francs CFA le litre, contre 605 francs pour les ménages. Idem pour le prix du gasoil, qui est de 585 francs CFA pour les ménages contre 830 francs CFA pour les industriels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top