Suivi des chantiers du CHUL : Guy Patrick Obiang Ndong devise avec le Comité de direction

Dans le cadre du suivi des activités des établissements sous-tutelle, le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, en présence de son Ministre Délégué, Justine Libimbi Mihindou, a présidé le lundi 19 septembre 2022, une séance de travail avec le Comité de Direction du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL).

Au cours de cette séance de travail à laquelle prenaient aussi part, le Directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), le Directeur général adjoint de l’Office pharmaceutique national (OPN) et que le Directeur du Centre national d’hémodialyse (CNH), il s’est agi pour les membres du gouvernement de faire un état des lieux des différents grands chantiers de cette structure sanitaire de référence.

Notamment en ce qui concerne l’avancement des travaux de la maternité, les règlements de la CNAMGS, la gestion de la pharmacie hospitalière, l’installation du nouveau scanner ainsi que le renforcement de la gestion du service de radiologie, l’équipement de Cardiologie et de Gastro-entérologie, la climatisation.

Les membres du Gouvernement se sont réjouis de l’avancement de tous ces chantiers jugés prioritaires pour le bon fonctionnement de la structure et l’amélioration de la prise en charge et l’offre de soins aux populations gabonaises tels que voulu par les plus hautes autorités.

« Le CHUL est considéré comme la vitrine de notre système de santé, il est donc de bon aloi que nous soyons tous diligents face aux différents dysfonctionnements que peut rencontrer cette structure. La tutelle est là pour vous accompagner ainsi que les autres structures sanitaires afin de répondre à la volonté du Chef de l’Etat, de voir les gabonaises et gabonais, bénéficier des soins de santé de qualité », a indiqué Guy Patrick Obiang Ndong  

Toutefois, pour un suivi optimal des chantiers, le Ministre a invité le Directeur général du CHUL à élaborer un calendrier détaillé du suivi des activités avec les différents prestataires. Aussi, soucieux d’améliorer la prise en charge de la pathologie du rein dans le pays, le ministre a instruit le Directeur général du CHUL et le Directeur du Centre national d’hémodialyse de mutualiser leurs efforts en vue de l’ouverture d’un service de néphrologie au sein du CHUL dont le CNH assurera l’appui technique.

« En plus du CNH qui est spécialisé dans la dialyse des patients souffrants d’insuffisance rénale, ce service permettra d’améliorer la prise en charge des maladies du rein en ce qu’il sera chargé de prévenir, diagnostiquer et traiter l’ensemble des maladies rénales », a déclaré Dr. Guy Patrick Obiang Ndong.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top