Tournée du chef de l’Etat : le phénix renaît de ses cendres

C’est  ce que vient d’indiquer  nos confrères de Jeune Afrique  dans leur parution de décembre. A deux ans de retrait, le chef de l’Etat, Ali Bongo a relancé ses activités à l’international.

Après le forum international sur les investissements  en Arabie saoudite, le chef d’Etat s’est rendu à la cop26 à Glasgow  et en France. En effet, il s’était rendu à la fin du mois d’octobre dernier au forum international sur l’investissement  en Arabie Saoudite, le pays  ou une équipe  médicale  compétente et réactive était parvenue à stabiliser  le patient qu’il était trois ans plus tôt.

Après l’Ecosse, il a fait  escale au Maroc, au  palais  de Bouznika, chez son ami le roi Mohamed VI, bienveillant  pourvoyeur d’une équipe  de praticiens  qui prodiguèrent au président gabonais des soins complémentaires  grâce auxquels il a pu se relever  et marcher.

S’agissant de l’élection présidentielle de 2023, nos confrères de Jeune Afrique indiquent que rien ne présage que le chef d’Etat pourrait laisser son fauteuil, pour qu’un autre gabonais préside aux destinées du Gabon. Pour ses adversaires de l’opposition, ce dernier sera candidat  en  2023. Une chose est sûre, le chef de l’Etat a bel et bien marqué l’actualité international, tel un phénix ce dernier serait en train de créer la surprise à travers ses déplacement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top