Traçabilité du bois : un système efficace pour mieux suivre le système de paiement de taxes.

Après la mesure d’interdiction du bois de grumes, le gouvernement est passé,  il y a quelques mois,  à la mise en place d’un nouveau système qui permettra de suivre et d’avoir une traçabilité du bois qui sortirait des  forêts gabonaises.
 
Afin de mieux suivre  les  bois du Gabon, le ministère de l’environnement vient de mettre en place un système de traçabilité du bois. Selon le ministre de l’environnement, l’ONG qui avait révélé que la campagne présidentielle de Jean Ping était financée par des sociétés forestières chinoises, revient au Gabon pour mettre en place ce système de traçabilité avec l’administration des Eaux et Forêts.  
 
Pour le ministre des Eaux et forêts, « On va fixer un code barre sur l’arbre vivant, le suivre, en vue de maîtriser le système de paiement des taxes. » Ce système de traçabilité permettra aux acheteurs de bois d’effectuer leur achat dans le respect des lois et règlements au Gabon. À en croire les services du ministère de l’environnement, les premiers tests  se sont avérés satisfaisants, tant pour le traçage des grumes que ceux des colis.  Représentant  60% du PIB hors hydrocarbure au Gabon, ce nouveau système va contribuer davantage à l’augmentation du produit intérieur brut.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top