Transgabonaise : Thierry Deau annonce la livraison imminente de certains tronçons

C’est du moins ce qui ressort de la rencontre de ce lundi 24 octobre courant à Libreville entre le premier ministre chef du gouvernement, Rose Christiane Ossouka Raponda et l’investisseur privé spécialisé dans la gestion à long terme d’infrastructures publiques durable, Méridiam.

« Nous avons mobilisé 1,5 milliard d’euros dans plusieurs projets, dont la Transgabonaise qui avance beaucoup. Nous sommes ici justement pour faire le point avec Madame le Premier ministre sur la livraison des tronçons qui va se faire bientôt avant la fin de l’année et puis aussi sur le barrage de kinguele aval, la Setrag, et les autres actifs que nous avons ici » a fait savoir le président de Méridiam Gabon,Thierry Deau.

En effet, la Transgabonais est un chemin de fer stratégique d’environ 650 km reliant principalement trois villes du Gabon, notamment Libreville, le port d’Owendo, et Franceville. « La première phase de la Transgabonaise sera livrée début novembre 2023 et puis le projet Kinguele aval les travaux ont débuté cette année donc il faudra encore quelques jours pour terminer ce barrage et puis la Setrag pour renouveler la structure d’ici 2023» a-t-il indiqué.

Notons qu’après 48 ans d’exploitation sans réel entretien, l’ouvrage était en train de dépérir occasionnant plusieurs déraillements de trains au cours de ces dernières années. Aux côtés du gouvernement gabonais, Meridiam compte moderniser cette infrastructure. Le fondateur du groupe ambitionne par ailleurs de davantage investir dans notre pays au cours de l’année prochaine, et même au-delà.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top