Travaux du Boulevard Triomphal: Quand Jean Claude Baloche Ondimba continue de rouler le Chef du gouvernement dans la farine

Le chantier de réhabilitation de l’axe Boulevard Triomphal Omar Bongo, long de 4km, fortement détérioré avait été lancé le 15 mars 2021, par l’entreprise Socoba-EDTPL, qui avait assuré procéder en deux phases : le remplacement en matériaux définitifs de l’ouvrage hydraulique en face du Sénat et le remplacement des couches de revêtement. Aujourd’hui, son patron, Jean Claude Baloche Ondimba peine à expliquer aux Gabonais pourquoi il n’a pas tenu parole sachant que la fin de ces travaux étaient annoncé pour novembre 2021. 

«Jean Claude Baloche n’a pas tenu parole, il a menti d’une certaine façon puisqu’il avait fait savoir à la Première ministre qu’il livrerait les travaux de réhabilitation de l’axe Boulavard Triomphal Omar Bongo en novembre 2021», a observé un usager de cette voie parmi les plus fréquentés du Grand Libreville.

Contre toute attente, les travaux du Boulevard Triomphal menés par l’entreprise SOCOBA-EDTPL s’éternisent sous le regard impuissant du Ministère des travaux publics. En effet, cela fait maintenant plus d’un an que l’entreprise SOCOBA-EDTPL occupe cette grande voie de Libreville, menant des travaux qui ne sont toujours pas prêts de finir. Un retard de livraison qui entraîne des perturbations importantes du trafic routier avec des conséquences lourdes  pour  les usagers de la route. En plus des bouchons enregistrés, les automobilistes sont contraints de faire preuve de plus de vigilance pour ne pas heurter les blocs de béton installés sur la chaussée.

Le 3 août 2021, Rose Christiane Ossouka Raponda faisait part de son agacement à Jean Claude Baloche, le responsable de SOCOBA-EDTPL quant à la date de la livraison des travaux qui n’avaient déjà pas été respectée. À cet effet, le Patron de la société de BTP avait déclaré que la fin des travaux de ce chantier étaient prévus pour le mois de novembre 2021, quand bien même une première date de livraison n’avait pas été honorée par l’entreprise. C’est quoi la suite?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top