Un détenu meurt pendant une altercation à la prison centrale de Libreville 

Le dimanche 1er  mai 2022, une altercation entre deux détenus a viré au drame à la prison centrale de Libreville. Gloire Emmanuel Mouanda, perd la vie à un peu plus d’un mois de sa sortie de prison.

Ce nouveau drame survenu en milieu carcéral au Gabon, refait surgir les problématiques liées à la gestion des prisonniers et surtout des conditions de détention, qu’il s’agisse de la surpopulation, de l’insuffisance des maisons d’arrêts ou encore du manque d’équipements dans celles qui existent.  

Les faits:

Le dimanche 1er mai, de retour de la salle polyvalente après le culte, le détenu Gloire Emmanuel Mouanda va rejoindre le 2e quartier de la prison. Ce dernier va s’endormir à la place de Mboubanda Bienvenu un autre détenu, chargé de la sécurité du quartier, et utilisant ainsi son temps de repos.

Selon les informations, dans cette partie de la prison, la règle est de 4 détenus pour un matelas. Ainsi pour que chaque détenu puisse avoir du repos, des heures d’utilisation du matelas ont été définies pour chacun d’eux. Mais les chargés de la sécurité bénéficient de meilleures conditions. Selon les témoignages, voir Gloire Emmanuel Mouanda à sa place et à son heure de repos a entraîné la colère de Mboubanda Bienvenu qui a de suite agressé violemment son codétenu jusqu’à la mort devant les autres habitants de ce quartier de la prison.

Une situation malheureuse surtout sachant que ce dernier n’avait plus qu’un seul mois à passer dans cet endroit avant de retrouver sa liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top