Un réseau de trafiquant de chanvre aux arrêts à Franceville

A Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué, un réseau de trafiquants de cannabis a été mis aux arrêts. Ledit réseau composé de deux individus notamment un ressortissant congolais et un gabonais ont été interpellés le 4 février dernier, avec une tonne de résine de cannabis d’une valeur de 15 millions de FCFA, prêt à être envoyé par voie ferroviaire à Libreville pour sa commercialisation et sa consommation.

Kane de son petit nom, à l’état civil Brel Tango, jeune gabonais et son complice Jonathan Alandji originaire de Brazzaville ont été mis aux arrêts  au moment de la transaction vers Libreville.

Les présumés trafiquants de drogue avaient enfouis 5 blocs de cannabis dans 5 sacs de foufou. Les colis déjà conditionnés pour le voyage par train ont été saisis au quartier Mamadou à Franceville suite à une information filée à la brigade antidrogue de Franceville. Arrêté à Léconi, alors qu’ils s’apprêtaient à se replier vers le Congo. Rapporte notre confrère de Gabonactu.

Avec l’échec de l’opération de l’acheminement du cannabis vers Libreville, les auteurs ont été placés sous mandat de dépôt à la prison centrale de Franceville, en attendant l’ouverture de leur procès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top