Unité de l’opposition : Paulette Missambo nouvelle cible de Barro chambrier pour 2023.

Le Président du rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM) serait en train de préparer  son élection présidentielle. Mais également  dresser  sa stratégie pour devenir  le porte étendard de l’opposition lors de cette échéance de 2023.  
 
En effet, bien qu’il ne se soit  pas encore  porté candidat à l’élection présidentielle de 2023, Alexandre Barro Chambrier semble vouloir porter l’opposition gabonaise pour cette échéance électorale.  C’est ce que  laisse penser son appel à l’unité de l’opposition, émis à l’endroit de la nouvelle présidente de l’Union National, Paulette Missambo.
 
«Je tiens à vous exprimer ma disponibilité à œuvrer au renforcement continu des relations entre nos deux partis ainsi qu’à l’unité de l’opposition patriotique en vue de parvenir à l’alternance et au changement auxquels aspirent nos compatriotes», a-t-il écrit sur sa page Facebook.
 
Il faut rappeler que, ces derniers mois,   le président du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM), a sillonné plusieurs villes du pays,  pour discuter avec les populations.  Une démarche qui rappelle celle d’un certain Jean Ping, candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2016. Et depuis l’élection du président de l’union nationale, ce dernier manifeste son désir  de conduire l’opposition lors de cette échéance électorale.
 
Reste désormais à savoir si,  les autres partis de l’opposition vont accepter de suivre Barro chambrier. Surtout que,  au sein de ces partis politiques notamment l’Union Nationale,  les deux challengers  semblaient ne pas s’accorder les violons.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top