Vaccin contre la rougeole: les autorités sanitaires entendent toucher 95% des enfants de moins de 5 ans

Pour limiter les impacts de la rougeole et les carences chez les enfants de moins de 5 ans, le Gabon va mener dans les provinces de l’Estuaire, du Haut-Ogooué, du Moyen-Ogooué, de la Ngounié, de l’Ogooué-Maritime et du Woleu-Ntem, une campagne de vaccination gratuite du 26 au 30 avril 2022.

La campagne de vaccination, fruit de la collaboration entre le ministère de la Santé, de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), du Fonds des nations unies pour l’enfance (Unicef) et de l’Agence française de développement (AFD) concerne dans un premier temps une immunisation des enfants contre la rougeole. Elle va également permettre une supplémentation en vitamine A chez les enfants de 6 à 59 mois.

Les entités engagées dans cette initiative espèrent toucher 292.149 enfants de 9 à 59 mois pour la rougeole et 296.397 enfants de 6 à 59 mois pour la vitamine A. Pour atteindre cet objectif qui rendra la chaîne de contamination moins active et réduira les possibilités d’émergence d’une épidémie, des équipes mobiles et fixes seront déployées sur le terrain.

Par contre, la supplémentation micronutritionnelle (en vitamine A) est fondamentale à la survie et au bon développement des enfants. Des données fiables ont suffisamment prouvé la contribution de cette vitamine en matière de réduction de la mortalité infantile. Elle est estimée à 24%.

Selon le représentant résident de l’Unicef au Gabon, Noël Marie Zagre, cette campagne doit atteindre 95 % des enfants compris dans les tranches d’âges indiquées. Ces derniers doivent être vaccinés et les effets secondaires seront pris en charge.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top