Vaccination Covid-19 : la vaccination se déroule sans incident.

Depuis le lancement de la campagne de vaccination dans le pays, 1 100 personnes ont déjà été vaccinées, dont 13 % des personnels de santé. A ce jour, aucun incident majeur n’a encore été déclaré suite à la vaccination.

Sept jours après son lancement, la campagne de vaccination monte en puissance au Gabon. De plus en plus d’habitants du grand Libreville, sont favorables au vaccin. Des résultats qui réconfortent non seulement les autorités gabonaises, mais également les représentants de l’organisation mondiale de la santé (OMS) au Gabon.

L’on relève toutefois le décès d’un homme qui souffrait de comorbidités, infecté au préalable par le virus. Ce dernier est décédé 72 heures après avoir été vacciné. Selon les médecins lors de son arrivée à l’hôpital, l’atteinte pulmonaire dont il était affecté était supérieure à 70 %. Son décès n’est nullement lié au vaccin.

« Le vaccin est totalement hors de cause en l’espèce. L’aggravation de la situation virologique du patient ne fait absolument pas partie des effets secondaires indésirables du vaccin », a relevé un chercheur au sein du très respecté Institut Pasteur. « Le vaccin n’est pas un traitement mais un outil de prévention efficace à plus de 90 % en moyenne contre les contaminations et à près de 100 % contre les formes graves », précise -t-il.

Un décès qui a alimenté la toile, si bien que la famille du défunt a été contrainte de venir démentir ces fake news. Le Gabon est en effet, considéré comme l’un des pays les plus efficaces en Afrique en matière de lutte contre le covid-19. Malgré une seconde vague plus meurtrière, les autorités ont su mettre en place des mesures restrictives qui protègent et permettent d’éradiquer cette pandémie dans le pay.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top