Vincent de Paul Massassa un artisan acharné  du FDCL dans la Haute-Banio

Dès son arrivée à la tête du ministère du Pétrole, le membre du gouvernement, Vincent de Paul Massassa sous instruction des plus Hautes autorités du pays s’est assigné pour mission de redonner au fonds de développement des Communautés locales (FDCL),  tout son sens. Il semblerait que ce dernier a su atteindre son but.

Défini dans la loi 002/2019 du 16 juillet 2019 portant réglementation du secteur des hydrocarbures au Gabon, le FDCL fait partie des fonds de concours dans le secteur pétrolier, dont l’objectif est de financer des projets dans les localités situées dans les environs de l’exploration ou de l’exploitation pétrolière.

En effet, dans le cadre dudit fonds, des projets ont été réalisés dans la Haute-Banio, dont notamment l’installation de 200 lampadaires solaires dans les localités de Ndindi, Kala Boboté, Tchianzi et Yoyo. La réalisation de ces projets financés par l’Etat gabonais au profit des communautés, est le fruit du travail non négligeable du ministre du Pétrole.

D’autant plus qu’au-delà du projet d’éclairage, un ponton flottant moderne a été installé à Kala Boboté en vue de faciliter l’accostage des embarcations. Outre cela, Tchianzi a été doté d’une infirmerie  et des logements destinés aux enseignants sont sortis de terre à Yoyo. Le tout pour un coût global estimé à 600 millions de FCFA et financé par l’Etat gabonais. Notons que ces projets sont réalisés en tenant compte des besoins des populations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top