ZAP : Le Gabon entend atteindre l’autosuffisance alimentaire

Le rapport économique « Yearbook Gabon 2022–2023 », a récemment révélé que le Gabon ambitionne d’atteindre l’autosuffisance alimentaire, en mettant en valeur plus de 560 000 hectares de terres pour une exploitation intensive de filières végétales et animales au sein des zones agricoles.

Pour ce faire, les autorités gabonaises projettent d’investir 500 millions d’euros (327,23 milliards de FCFA) dans la substitution des importations du secteur agricole. En effet, pour le Gabon, il est indispensable de réduire de 50% les importations à l’horizon 2025 et d’exporter des produits alimentaires dans la sous-région. Pour atteindre cet objectif, le Gabon a justement développé des Zones agricoles à forte productivité (ZAP) et mis en place le programme Graine.

Selon le rapport économique « Yearbook Gabon 2022–2023 », édité par l’Agence nationale pour la promotion des investissements du Gabon (ANPI), le secteur agricole soutiendra le développement de filières agroindustrielles d’huile de palme, de caoutchouc, de sucre et de produits alimentaires locaux transformés notamment la farine de manioc, jus de fruits, charcuterie, etc.).

Rappelons que 250 000 hectares de terres agricoles sont déjà aménagés et prêts à être remis aux potentiels investisseurs. Dans cette veine, l’État est disposé à aménager des parcelles de terres arables (entre 8000 et 10 000 hectares) pour développer à la fois les cultures vivrières que celles destinées à l’exportation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top