Zones agricoles à forte productivité : déjà 600 parcelles attribuées au Gabon

L’objectif étant d’encourager et d’accompagner les investisseurs nationaux et étrangers à devenir des modèles d’entrepreneurs agricoles. Les autorités gabonaises ont récemment indiqué que près de 600 parcelles ont à ce jour déjà été attribuées dans plusieurs provinces du pays.

Selon le ministère de l’Agriculture, les 600 premières parcelles ont été réparties entre cinq localités. Notamment Kango et Andem situées dans la province de l’Estuaire, Idemba et Mboukou dans la Ngounié et Bifoun-Abanga dans le Moyen Ogooué et ce, seulement deux ans après la création des zones agricoles à forte productivité dans le pays.

« Cette initiative vise à encourager et accompagner les investisseurs nationaux et étrangers à devenir des modèles d’entrepreneurs agricoles. Car, à l’horizon 2025, le Gabon projette de produire localement plus de 50 % de la consommation alimentaire du pays. Ce qui lui permettra d’accroître la part de l’agriculture dans le produit intérieur brut du pays », expliquent les services du Plan d’accélération de la transformation (PAT) de l’économie gabonaise.

Pour rappel, il s’agit des parcelles sécurisées et cadastrées dont les superficies vont de 1 à 1000 hectares. Les bénéficiaires se recrutent parmi des coopératives agricoles, des exploitants locaux, des PME agricoles et agro-industrielles qui souhaitent développer leurs activités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top